Tyrrell’s, l’histoire d’une chic chips à la ferme

Il y a quelques jours j’ai eu l’immense privilège de visiter la ferme Tyrrels, en Angleterre. Là vous vous dites,  » de quoi elle nous parle  ? Mais si vous savez ces fameuses chips au packaging vintage et au goût canon. Celle qui nous font dire « Des chips, quelle horreur, des Tyrrells avec plaisir ! »  Là vous voyez maintenant ?

Agneau-menthe, piment ou nature, il y a le choix !

Donc je suis partie un matin très tôt. Et quelques heures plus tard, après avoir pris un avion pour Birmingham et quelques heures de voiture un agréable trajet en voiture pour rejoindre le Herefordshire (je vous laisse vous débrouiller pour la prononciation, heureusement que ce blog n’est pas audio), j’ai troqué mes baskets pour de magnifiques bottes en caoutchouc; Des Hunter s’il vous plaît (au fait moi c’est les roses!)

Des hunters de toutes les couleurs

et me voici à bord du tracteur de Paul en train de récolter des patates, que dis-je, la sublime Lady Rosetta, LA pomme de terre des chips Tyrrels.

Paul, mon conducteur de tracteur

La lady rosetta, une pomme de terre à la peau rose (comme notre Roseval) et fragile

Une fois récoltée, nous sommes parties à la coopérative, où les pommes de terre sont triées manuellement. Opération délicate, si vous ne voulez pas mangez de caillou ou de pommes de terre pourries !

Un tri manuel pour éviter les cailloux !

Elles sont ensuites acheminées à la Ferme Tyrells, une ferme datant de l’époque victorienne, où Mister Chase (hélas, il n’y a pas de Mister Tyrrells) s’installa en 2000, afin de créer l’entreprise. Producteur de pommes de terre, il eut l’idée de les transformer en chips. Idée lumineuse, puisque l’entreprise a réalisé en 2011 plus de 100 millions de chiffre d’affaire et connu en France une progression de 40 %. Chez Tyrrells, ils sont un peu alchimistes : ils ont trouvé le moyen de transformer les pommes de terre en or !

Un bâtiment victorien

Quelques précautions hygiéniques prises plus tard, lavage de main, enfilage de blouse, chapeau de tête et proctection de chaussures so glamourous, me voilà autorisée à pénétrer dans l’antre de fabrication. Et là c’est très décevant, point de bain de friture à la mixture bizarroïde, mais de l’huile de tournesol, régulièrement filtrée et changée, des pommes de terre, langoureusement mélangées à la main, pendant leur petit bain bouillonnant. Et pas de cadence infernale, pas plus de 50 kg à la fois, une production à taille humaine !

Chic, un bain d’huile de tournesol pour se faire dorer !

Puis, elles passent au séchage avant d’être acheminées vers l’unité d’assaisonnement. Car chez Tyrrells, on a du goût, pas moins de 12 sortes de chips différentes, cheddar-ciboulette, piment doux-poivron, voire « nature-sans goût » (ils ont de l’humour chez Tyrrells !)

Assaisonnees les chips sont conditionnees par portion ici de 150 g

Et là rebelote, pas d’artifice, du naturel, des vrais produits, réduits en poudre et parsemés sur des chips encore chaude pour qu’elles s’imprègnent bien. A l’ensachage, mise en carton, manuelle et hop, on déguste, ça c’est le boulot de Shirley, la chef d’atelier, qui teste chaque lot. Nous aussi on a testé, et je peux vous dire que déguster des chips encore chaudes, c’est une tuerie !

Test de la production du jour parfum pepper

La journée ne s’est pas arrêtée là, car nous avons gagné le droit d’aromatiser nos propres chips. Celles-là même qui venaient de cuire. Un choix cornélien, entre, agneau-thym, homard, ou saucisse de Ludlow (le village d’à côté),

Atelier « aromatise tes chips »

Chips Perso truffe parmesan asperge

le dilemne, j’ai testé, goûté et regoûté et opté pour un sublime « truffe-asperge-parmesan ». Et maintenant me voilà à la tête de ma propre production. C’est pas génial ?

Publicités

4 réflexions sur “Tyrrell’s, l’histoire d’une chic chips à la ferme

  1. je vais de ce pas acheter un paquet de chips au Monop. Celà fait longtemps que je les vois mais je n’ai jamais gouté. Faut dire qu’elles ne sont pas donné mais là celà me fait trop envie. merci Myriam

  2. Tu as raison, Tyrells c’est la révolution des chips. Finalement est-ce que c’est cher pour qu’est-ce que c’est bon? Mes préférés c’est la betterave

  3. Pingback: Le Liebster Award | Goût de Food

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s