J’ai été jurée au Swiss Cheese Awards 2012

Swiss cheese award 2012 Jury n°13E -121. 1 aussi appelé Myriam Darmoni

726 fromages, 27 catégories, un jury internationnal composé d’Américains, de Japonais, et moi et moi et moi, qui en compagnie de Cécile Junod de Gault et Millau, a représenté la France dans le jury des Swiss cheese awards 2012, jeudi 20 septembre à Bellinzona, en Suisse.

Les Swiss cheese awards ont lieu tous les deux ans depuis 8 ans.  Moi, j’étais jurée 13 E de la catégorie 121. 1.

Swiss cheese Awards Catégorie 121.1

Cette série de chiffres barbare désignait tout simplement la catégorie des fromages à pâte molle. 36 en tout… Et goûter et juger 36 fromages, la chose n’est pas facile, facile…

Chaque jury est composé de 5 personnes. Sur cette photo ce sont mes acolytes. Et s’ils regardent aussi dubitativement leur tablette c’est que le vote était informatisé, uniquement, avec tablette ou smartphone à la pomme, et que franchement parfois la technique a ses limites. Pour faire partie du jury, tu seras geek ! Avant de commencer l’expérience, nous avons testé nos palais. La première épreuve consistait à trouver l’intrus, au sein de 3 fromages, 2 étaient identiques sauf un. Ouf, j’ai trouvé le bon, enfin le mauvais, celui qui était différent des autres. Ensuite il a fallu goûter un fromage et le noter non pas à l’aveugle mais entre nous afin de nous mettre d’accord sur l’échelle de note. En effet, un écart d’1 point entre nous, et il fallait tout recommencer. Oui, les règles sont drastiques, moins de 4 (sur 5), il faut justifier. 3 critères étaient à juger : le goût, l’aspect et la croûte. Bref pas une mince affaire, alors quand les tablettes s’en mêlent et effacent les votes… on se dit que le papier et le crayon c’est quand même pas mal. Donc tous les jurys se mettent à la tâche.

Un jury geek !

Au début, j’avoue que je faisais ça très consciencieusement. Je coupais une part, je la humais, je la mettais en bouche. J’analysais, et justifiais mes choix de mes notes inférieures à 4. Sauf que… Allez goûter 36 fromages, et vous me direz. Alors les parts étaient de plus en plus petites. D’autant quand vous tombez sur des fromages au sapin, au piment ou à la truffe.

Fromage suisse au piment

Fromage au sapin

Fromage au sapin

P103Swiss cheese award 2012 fromage truffe

P103Swiss cheese award 2012 fromage truffe

Sinon, il y avait bien sûr les 13 fromages suisses AOC, le sbrinz, le gruyère, l’appenzeller, la tête-de-moine, l’emmentaler, le tilsit et autre vacherin-mont d’or, et justement le grand gagnant 2012, c’est un vacherin mont d’or, celui de m. Patrick Hauser, fromager à Le Lieu (1345).

SWISS CHEESE CHAMPION 2012

Et voilà, il y avait aussi une catégorie « innovation », et là le gagnant était un fromage au vin, le « Holzhofer Bacchus ». Ah ces Suisses, ils ont aussi inventé le « chocolat au pain », mais ça je vous le raconterais demain !

A lire aussi !

Retrouvez l’article de Sophie, célèbre blogueuse belge, www.tomate-cerise.be, qui faisait partie des journalistes européens présents sur l’événement.

Publicités

3 réflexions sur “J’ai été jurée au Swiss Cheese Awards 2012

  1. le vacherin, rien quà l’évocation, je salive
    autrement, la prochaine fois, cache une petite souris dans ta poche ou sous le bonnet rouge Cousteau, elle fera le test pour toi.
    Quel courage en tout cas, du formage au sapin, morbide, non?

  2. Pingback: Un vrai temps de fondue… suisse ! | Goût de Food

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s