Schwartz’s, c’est si bon ?

Schwartz's la devanture, rue des Ecouffes, Paris

Schwartz’s la devanture, rue des Ecouffes, Paris

Au coeur du Marais, Schwartz’s est une adresse qui attire du monde, beaucoup. Si la file d’attente ne se repère pas tout de suite, elle est à l’intérieur, plus quelques dizaines de personnes restent autour sans s’agglomérer, tandis que d’autres partent se balader dans le quartier, on leur a dit de revenir, après avoir noté leur nom et l’heure d’arrivée, dans au mieux 1/2 h, au pire 3/4 d’heure ou 1 h. (Je vous parle de celui du Marais, je n’ai pas testé les 2 autres adresses parisiennes). Mais qu’est-ce qui fait courir tout le monde dans ce deli’s ?

Son cadre

Schwartz's la salle du Marais, rue des Ecouffes

Schwartz’s la salle du Marais, rue des Ecouffes

Schwartz’s est un typique deli’s comme à New York. Diminutif du mot délicatessen, mot dérivé de l’allemand pour désigner les « mets délicats ». Les juifs new yorkais se sont appropriés le terme pour ouvrir des échopes, à mi-chemin entre l’épicerie, le traiteur et quelques tables pour déguster sur place. Donc chez Schwartz’s vous avez une vitrine avec de merveilleux cheessecakes et spécialités comme la pastrami, une salaison de boeuf, le jambon n’étant pas casher ! A l’intérieur, vous êtes aux Etats-Unis : un grand comptoir où l’on peut déjeuner niché sur de grands tabourets, du carrelage au mur, des affiches de films, ici on est dans un tableau d’Edward Hooper.

Qu’est-ce qu’on y mange ?

Si le Tout-Paris se précipite ici pour les hamburgers, c’est vrai qu’ils sont sacrément bons. L’étude de la carte permet d’y dénicher de vraies spécialités de familles, typique de la cuisine juive ashkenaze : les assiettes de saumon fumé ou poissons fumés et bagels, on ne les présente plus, mais il y a là le typique foie de volaille hachés aux oignons, et surtout le « chicken soup pasta » (le fameux bouillon de poulet dont je parle dans mon article sur la grippe !) et la « matzot ball soup », un must ! Les matzots aussi appelées pain azyme sont des galettes sans levure, généralement consommées lors des fêtes de Pâques. Réduites en poudre, leur farine sert à réaliser des gâteaux ou des petites quenelles qu’on sert avec le fameux bouillon de poulet. Schwartz’s c’est aussi le pastrami sandwich, les hots-dogs, le turkey club, et les oeufs bénédictine, florentine, norvégienne et j’allais oublier, les onion rings. Côté dessert, les cheesecake et strudel (parve signifiant qu’il ne contient pas de produit laitier et donc peut être consommé après un plat de viande) sont top. Et si vous ne finissez pas votre assiette, ce qui n’est pas difficile tant les assiettes sont copieuses, on vous fait un doggy bag ! Le bon plan, c’est d’y aller à plusieurs et tester pleins de plats tant leur carte vaut le détour, j’en suis d’ailleurs toujours pas venue à bout. Pas étonnant qu’il y est autant de monde cette adresse est extra, vraiment !

Schwartz’s, 16 rue des Ecouffes, 75004 Paris. Environ 25 € à la carte.

Publicités

5 réflexions sur “Schwartz’s, c’est si bon ?

  1. Nice, nice. Je compte aussi faire un article aussi sur ce resto. En effet c’est beau et très copieux. J’étais arrivé à 19h mais ca ouvrait à 19h30. A 19h35 c’est plein, impressionnant. 🙂

  2. Je confirme. J’y suis allée avec l’amoureux, un dimanche midi. On a été installé presqu’immédiatement et c’était délicieux !!!!!!!! On va y retourner !

  3. Pingback: Entre Chèvre et Philadephia, mon coeur ne balance pas ! | Gout de Food

  4. Pingback: #Chef, le film qui donne faim ! | Goût de Food

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s