Entre Chèvre et Philadephia, mon coeur ne balance pas !

Dégustations gratuites et  expos épatantes, les idées de sorties pour ce week-end ne manquent pas. Et bonne nouvelle, j’ai encore une fois trouvé une expo à qui donne le sourire aux ados !

ANICAP - VISUEL BOUTIQUE EPHEMERE(1)Direction le Marais et la Galerie Nikki Diana Marquardt, place des Vosges, transformée en un étonnant bar éphémère dédié aux fromages de chèvre. Une occasion unique de découvrir la diversité des variétés, plus d’une centaine, aux formes, aux textures et aux saveurs des plus différentes. On le sait peu (en ce moment, les Médias ont un peu de mal a mettre en avant les infos PO-SI-TI-VES), nous sommes le premier producteur au monde de fromage de chèvre : bravo les producteurs, et il y en a, ils sont près de 5000 !
Ne vous trompez pas, hein, car un autre « fromage » va ouvrir lui-aussi son espace éphémère, le Philadephia. Et là pas question de le « déguster », hein. Cassons enfin le mythe : cette chose n’est pas mangeable. Ok on peut le cuisiner, en faire des tartines, pourquoi pas, mais bon avouons-le c’est vraiment pas bon, et autant prendre un bon fromage, de chèvre, par exemple.
Dégustation, étape de fabrication, ateliers culinaires et animation enfant et c’est GRA-TUIT !
C’est où ? 9 place des Vosges, 75004 Paris (oui à côté du Schwartz’s !)

Dans le cadre de l’expo, Jardins Jardin aux Tuileries, la marque Giraudet fait déguster gratuitement tout le week-end ces soupes de printemps, carottes jaune-gingembre, artichaut safran ou fraise-rhubarbe-hibiscus et autres parfums extra, une jolie balade en perspective. (Stand TT89)

Et c’est pas fini, on quitte le centre de Paris, direction place Stalingrad dans le XIXe, où la confédération paysanne a installé une ferme pédagogique. L’occasion de faire se rencontrer urbains et paysans lors d’un pique-nique sur le canal de L’ourcq. Uniquement samedi 1er juin. Plus d’infos sur www.enviedepaysans.fr

Envie de culture ? Direction la Fondation Cartier qui expose Ron Mueck, un artiste australien. Hyperréalistes, ces sculptures, criantes de réalité, interpellent comme ces deux jeunes gens  : de face, ils ont l’air heureux, mais si vous observez bien et tournez autour, un détail semble montrer que la réalité est tout autre. Une expo spectaculaire à l’image de ce couple de retraité prenant un bain de soleil sur une plage imaginaire : GEANT !

Et toujours, DYNAMO ! Sinon, ce soir, je vais voir les ECHOS-LIES, promis je vous raconte !

Alors, vous faites quoi ce week-end ?

Publicités

2 réflexions sur “Entre Chèvre et Philadephia, mon coeur ne balance pas !

  1. Alors là, Myriam, je suis bien d’accord avec toi.Le Philadelphia, c’est, comment dire, beurk!!!
    Val (remember??)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s