Panacotta rose-framboise

Un dessert rafraîchissant, à la saveur délicate de rose, ponctué de framboise, c’est la panacotta. Le mariage de la rose et de la framboise rappelle le parfum signature de Pierre Hermé, l’Ispahan. ce n’est pas la première fois que je fais de la panacotta, autre grand classique de la cuisine estivale, mais là j’ai essayé de mêler lait en poudre et crème liquide, histoire de mettre un peu moins de cette dernière. Et bien j’ai été enchantée du résultat, à la fois bien crémeux et léger. Pour la prise, j’ai utilisé de l’agar-agar, en en mettant un peu moins que ce qu’il fallait, car je ne voulais pas une texture complètement prise, mais légèrement tremblotante. Le résultat était fameux !

Panacotta rose-framboise

  • Pour 6 verres
  • Préparation : 5 min
  • Cuisson : 5 min
  • Prise : 3 à 4 h
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 40 g de lait en poudre
  • 50 g de sucre
  • 1 cuil. à soupe d’eau de rose
  • 1 cuil. à café rase d’agar-agar en poudre
  • 2 barquettes de framboises
  • 3 cl de crème de cassis
  • 20 cl d’eau
  1. Délayez le lait en poudre avec le sucre dans l’eau et la crème. Versez dans une casserole et portez à ébullition. Laissez frémir 5 min.
  2. Aromatisez avec la rose. Ajoutez l’agar-agar. Mélangez et cuisez encore 30 sec. Versez dans 6 verres transparents. Laissez refroidir puis réservez au réfrigérateur.
  3. Mixez les framboises avec la crème de cassis. Réservez au froid. Au moment de servir, versez ce coulis sur les crèmes prises et servez.

L’eau de rose alimentaire ?

On la trouve dans les épiceries libanaise ou orientales, on peut aussi la remplacer par du sirop de rose (Monin) mais je trouve que c’est plus sucrée et le goût moins pure que l’eau de rose. Il faut l’utiliser à toute petite dose car elle est très concentrée.

L’agar-agar ?

Véritable aternative à la gélatine, l’agar-agar est un gélifiant naturel obtenu à partir d’une algue. On le trouve en poudre ou en paillette, généralement dans les magasins bio, les épiceries en ligne et certains grandes surfaces. On compte 2 g, soit environ 1 cuil. à café rase, pour 1/2 l de liquide. On l’incorpore à froid dans la préparation liquide et on chauffe 30 sec. environ, avant de laisser prendre. La prise est cependant plus longue qu’avec de la gélatine.

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s