Joues de porc mijotées aux épices

Météo oblige, une bonne petite recette de mijoté s’impose.
Tout est parti d’un article de Valérie sur son blog, LaFrancescaauxfourneaux, ou plutôt d’une photo qu’elle avait postée sur Facebook. L’objet du délit ? La rouelle de porc. Ca m’a immédiatement donné envie. Sauf que, et elle explique très bien dans son article, la rouelle de porc, c’est pas super fastoche à trouver, et il faut souvent faire les yeux doux à son boucher/charcutier. Enfin en cette saison, car en hiver, c’est plus simple. D’origine malgache, Valérie fait cuire sa viande (donc la fameuse rouelle) avec du curcuma et du gingembre, et sa recette m’a tapée dans l’oeil.

Mon panier sous le bras, je pars chez mon boucher, et là pas de rouelle, mais des joues de porc, miracle ! Car les joues de porc sont une gourmandise affriolante pour les amateurs. Tendres à souhait, délicates, elles sont de véritables petits bijous.

JOUE_PORC_BD

Oui mais voilà, car il y a un mais. Depuis quelques mois, les joues de porc sont sacrément à la mode, et souvent à la carte des bistrots chic. Et voilà comment un morceau tombé en désuétude revient sur le devant de la scène, de plus en plus demandé par les consommateurs.

Ce bas morceaux, autrefois, déconsidéré, finissait bien souvent à la poubelle. Les quelques fofolles comme moi qui en commandaient, l’avaient pour quelques euros, allez 3 € le kilo.
Et puis cet hiver, le prix s’est mis gentiment à grimper, mon cher charcutier a flairé l’aubaine : 11 €, puis 13 €. Je m’en suis étonnée : « Ah oui, mais ca demande beaucoup de travail, il faut les nettoyer (c’est vrai, parfois on les trouve non nettoyées et quel boulot!), et puis on m’en demande »… Maintenant tout le monde veut de l’apple et l’apple coûte chère, et ben pareil pour les joues de porc.

Je me suis même fâchée (gentiment) avec mon charcutier. Chaque année, la Collective des produits tripiers fait une campagne de communication sur « le mois de novembre, le mois des produits tripiers », (on en reparlera le temps voulu) et que si le résultat c’est l’envolée des prix, je suis pas d’accord. Redécouvrir les produits tripiers c’est bien, l’envolée des prix, non.
Et ben vous me croirez ou pas, chez mon boucher, fin août, les joues de porc elles étaient à 17 € ! Certes à côté d’un filet de bœuf affiché à 50 €, le prix semble riquiqui mais quand même.

Je lui en ai quand même pris car j’avais en tête la recette de Valérie, et que son histoire de rouelle-gingembre-curcuma, avec des joues ça devait aussi le faire. Parce que après tout si vous êtes arrivé jusque-là avec mes histoires, c’est quand même pour avoir la recette. Allez je vous dis tout !

 Joues de porc mijotées aux épices

P1030733 WP

Joues de porc mijotées au gingembre. (poêle Cookut)

 

Pour 4 personnes

Préparation : 20 min

Cuisson : 1 h 3 0

  •  8 joues de porc
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 2 carottes
  • 1 morceau de gingembre frais
  • 10 cl de vin blanc
  • 1 petite boîte de tomates concassées
  • 100 g de tomates cerise
  • 1 cuil. à café de curcuma
  • 10 baies de poivre de Madagascar (facultatif)
  • 1 cuil. à soupe d’huile de tournesol
  • Sel
  1.  Pelez et émincez ail et oignon. Faites-les revenir dans une sauteuse (ou une cocotte) sans laisser colorer. Ajoutez les joues de porc et faites-les bien dorer de chaque côté.
  2. Pelez les carottes et coupez-les en rondelles. Pelez le gingembre et émincez-le. Ajoutez-les dans la casserole.

    P1030713 WP

  3. Déglacez avec le vin blanc. Laissez réduire un peu avant d’ajouter les tomates concassées. Ajoutez le curcuma et le poivre concassé. Arrosez d’un verre d’eau.
  4. Laissez mijotez 1h30 (au moins, la joue de porc aime les cuissons longues) à feu très doux et à couvert. Surveillez la cuisson et si besoin rajoutez un peu d’eau en cours de route.
  5. Avant de servir. Mixez la moitié de la sauce. reversez dans la sauteuse/cocotte. Coupez les tomates cerise et versez-les dans la sauce. Donnez une ébullition et servez avec du riz blanc.

 

Publicités

5 réflexions sur “Joues de porc mijotées aux épices

  1. Bravo pour ce coup de gueule!
    Recette délicieuse, facile et prête a réchauffer au dernier moment.

  2. Pingback: Joues de porc à la vigneronne | Gout de Food

  3. Si vous voulez devenir boucher ou charcutier la porte est grande ouverte alors commencer par vous lever à 1h le matin. Je vous met au défi de trouver des joues de porc de qualité a un prix aussi peu cher que 3€ Le kilo chez le
    Fournisseur avant le prix de la
    Ménagère! A ce prix là le cochon ne doit pas être beau à voir. Après tout est question de budget je vous l’accorde! Mais avant de critiquer votre petit commerçant posez vous la
    Bonne question….
    Quand à vous: « bradez vous votre métier???! »

    • Bonjour Anne-Sophie,
      Je respecte les artisans. Ma mère l’était, je connais leurs difficultés. Sans doute n’avez-vous pas bien lu, je m’étonne de l’évolution du prix en si peu de temps. Vous savez j’habite en plein Paris, et les marges sont déjà pas mal élevées. Quand à mon métier (journaliste, rédactrice, auteur), je vous confirme que depuis quelques années, les prix sont bradées. Je vous souhaite une excellente soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s