3 raisons (et plus) d’aller au Salon du Chocolat (coup de gueule inside!)

Le Salon du Chocolat se tient jusqu’au 2 novembre, Porte de Versailles, à Paris. Cette édition n’est pas n’importe laquelle : 20 ans déjà que ce rendez-vous existe. Avant de vous parler de mes coups de cœur, enfonçons le clou des choses qui fâchent. Il est bien loin le temps du rendez-vous des amateurs avec les chocolatiers. Il vous faudra tout d’abord débourser 14 €, ce qui est cher. Et ne vous attendez pas à ce que sésame soit le pass pour goûter à l’envi : le Salon du Chocolat est avant tout une immense galerie marchande où les chocolatiers viennent avant tout VENDRE du chocolat. Donc, beaucoup vous regarderons avec des yeux éberlués quand vous demanderez à « goûter ». Cependant cela reste un rendez-vous incontournable pour rencontrer les acteurs majeurs de la profession, découvrir les dernières créations et faire ainsi ses achats (de Noël!). Voici mes trois coups de cœur dénichés lors de la soirée d’inauguration de mardi. La création Café-Chocolat de Sylvain Caron

L'éphémère Chocolat-Café de la Brûlerie Caron @MyriamDarmoni

L’éphémère Chocolat-Café de la Brûlerie Caron @MyriamDarmoni

Sylvain Caron est un torréfacteur hors pair (lire l’article sur Délices), élu meilleur torréfacteur de France en 2011, il s’est associé à Dominique Costa du Café de la Paix pour concocter un fabuleux croquant chocolat et café, et pas n’importe lequel le blend n°1, meilleur mélange pour espresso de France. Les grains de café sont infusés dans la ganache au chocolat, déposés sur une fine gaufrette, et une délicate gelée de café surplombe la chantilly parfumée à l’orange. Une merveille ! www.bruleriecaron.com Découvrir Bello et Angeli, les nouveaux chocolatiers de Toulouse

Bello et Angeli, les nouveaux grands chocolatiers @MyriamDarmoni

Bello et Angeli, les nouveaux grands chocolatiers @MyriamDarmoni

Leur boutique a tout juste 1 an, et pourtant les cousins Bello et Angeli offrent aux amateurs des chocolats  d’une grande qualité. Si le classicisme est là, on remarque surtout la passion pour l’exploration de saveurs plus que maîtrisées : là une élégante ganache banane-curry surprenante, d’une grande finesse et qui laisse sur le palais, une délicate saveur épicée « le secret c’est que le chocolat fait 4 mm, au lieu des 8 mm habituels explique Sébastien Bello. » Autre merveille, son chocolat aux fleurs de cerisiers : «Je fais infuser le thé Sakura, (aux fleurs de cerisiers NDLR) dans la ganache » poursuit Sébastien, cela confère aux chocolats des arômes subtils, fermez les yeux, vous êtes dans un jardin… A découvrir absolument, et si la boutique est à Toulouse, une boutique galerie d’art, où sont exposées les magnifiques sculptures de Sébastien, un site marchand arrive très vite. Pascale Weeks était sur leur stand en même temps, je vous invite à lire son billet. Lien Www.belloangeli.fr Les merveilles japonaises de Hironobu Tsujiguchi

S’il n’y avait qu’une raison de vous rendre au Salon c’est bien lui, car ses productions ne sont absolument pas diffusées en France pour le moment (on a hâte!) Des fèves de fruits secs subtilement aromatisées : noix de cajou X aux framboises, des cacahuètes X au poivre noir, mais aussi des chocolats au yuzu (agrume japonais) ou au shiso rouge. Et si ces petites choses sont délicieuses, on craque tout autant pour leur emballage-écrin créé par le dessinateur de Final Fantasy, tellement belles qu’on voudrait les porter en sac à main (enfin moi!) Voilà, sur le salon vous pourrez aussi découvrir en exclusivité les « cigares au chocolat d’Arnaud Larher, dont je vous reparle très vite, ils sont un incontournable pour Noël. 98770772_o les gaufres fourrées au chocolat du belge Galler (une tuerie) Galler ou découvrir les secrets de fabrication du Ragusa Ragusa

Publicités

4 réflexions sur “3 raisons (et plus) d’aller au Salon du Chocolat (coup de gueule inside!)

  1. Merci pour ces recommandations et ce coup de gueule qui permet de mieux comprendre la tête que font aussi les gens quand ils s’aperçoivent que ce n’est pas un buffet à volonté!

    • Merci, il fallait le dire. Et pourtant, c’est aussi une occasion unique de rencontrer les 3 stands cités (et aussi Hermé, Marcolini, Hévin et autres stars cacaotées…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s