Au cœur du 6e, escale en Indonésie

A deux pas du Luxembourg, le restaurant Indonésia propose une cuisine indonésienne  traditionnelle dans un cadre des plus dépaysants. Je vous invite au dépaysement le temps de la lecture.

@Myriam Darmoni

@Myriam Darmoni

Le restaurant existe depuis 1982. A l’origine, la Scop a été créé par  4 Français et 4 Indonésiens avec pour objectif de venir en aide aux réfugiés en leur donnant du travail.

Aujourd’hui il est tenu par Anita, la chef indonésienne et Adrien, co-gérant. Leur objectif? Promouvoir la culture indonésienne, notamment la cuisine, trop méconnue chez nous.

IMG_2911

Pour ma part, j’ai découvert la cuisine indonésienne, lorsque j’étais adolescente lors d’un voyage en Hollande avec mes parents. De retour à Paris, nous avons cherché un restaurant indonésien et nous avions découvert l’Indonésia. Aussi j’ai été ravie d’être convié à (re)découvrir cet endroit.

Le restaurant est un mouchoir de poche. A deux pas du Sénat et du magnifique jardin du Luxembourg, l’endroit est surprenant et surtout très dépaysant. Une réelle surprise.

RESTO2

Anita et Adrien vous accueillent chaleureusement et n’ont de cesse, si vous êtes curieux de vous parler de l’Indonésie.

La carte se compose de plats traditionnels. Chaque jour, ils  sont préparés en fonction du marché. Ici les produits frais sont à l’honneur.

Non ce n'est pas la coquille de l'oeuf !

Non ce n’est pas la coquille de l’oeuf !

Ce jour-là, je me suis essayée au « Longtong ga go mey« , une assiette composée de poulet coco au galanga, de riz compacté, d’un étonnant œuf cuit dans du tamarin et du sucre javanais et du tofu. Avant cela, je m’étais laissée tenter par un Rujak Buak. C’est une rafraîchissante salade de mangue, de pommes, d’ananas, de concombre et de tamarin.

Patés impériaux et salade fraîches sont accompagnés de sauces relevées.

Pâtés impériaux et salade fraîche sont accompagnés de sauces relevées.

Si vous ne connaissez pas du tout la cuisine indonésienne. Je vous conseille les assiettes dégustations. Les Nasi Ramens : viande, poisson ou végétariens elles sont composés de plusieurs plats de la carte.

image(3)

Un peu à la manière des Rijsttafels, que les Hollandais proposent dans leurs restos indonésiens. Imparable pour se faire une idée plus précise qu’avec un seul plat.

Je ne vous parle pas des desserts, car s’il y en a, ils m’ont pas laissé un grand souvenir.

Le tout est accompagné de bière indonésienne ou de vin blanc alsacien !

Les prix sont de 15 € pour la formule du midi, 25 € le menu découverte du soir.

Une adresse vraiment sympathique à découvrir !

Indonésia, 12 rue Vaugirard, 75006 Paris. Du lundi au samedi.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s