T’étais où ?

Hello les amis,

Sans crier garde, ce blog a été en pause. En très longue pause.
Ca s’est fait sans crier garde, comme ça, sur la pointe des pieds.
Dans un premier temps, l’envie n’y était plus.

Et puis la vie a repris le dessus. Un décès, celui de ma maman, qui a fait que la vie s’est arrêtée. Pour elle, la vie s’était arrêtée il y a quelques années déjà. Atteinte de la maladie d’Alzheimer, elle était inconsciente et dans un état végétatif depuis de (trop) longues années. Quand elle est partie, ça a fait mal. Comme on n’imagine pas. Parce que oui, même dans son état, elle était encore là. On pouvait la toucher, l’embrasser, se blottir contre elle dans son lit devenu trop grand, elle qui était devenue si fine. Sa maladie, sa dégénérescence, c’était mon tabou, mon secret. Seuls les gens très très proches savaient.

Alors quand c’est arrivé, je me suis retirée. J’ai eu besoin de solitude. J’ai fait du sport, du yoga, de la méditation. J’ai cuisiné, beaucoup, sans le partager avec vous. J’ai lu et écouté de la musique.
Je suis partie en voyage. A Bali, plus exatement.

DSC_0249

C’était un rêve, devenu réalité. Et une fois qu’on est dans le rêve. On se dit : « qu’est-ce qu’on peut être bête, c’est facile d’exaucer un voeu pareil. Bali est certes à plus de 20 h d’avion, mais là-bas tout est si simple, si accueillant, si souriant.  »

La vie a repris le dessus. Si je ne suis pas revenue par ici, j’ai beaucoup publié sur Instagram. J’aime l’instantanéité de ce réseau. Le fait de pouvoir partager des images, sans parler, sans raconter, sans dire. Partager des moments de vie et des recettes faciles et express grâce aux stories.

Et puis, l’envie de revenir par ici est très forte. Je ne voulais par revenir comme ça, sans rien dire. En vous postant une recette de tarte aux figues (ça c’est pour demain :-), mes 10 raisons de partir à Bali, mes meilleurs spots à Arcachon. Il fallait que je vous explique.

Alors voilà, vous savez tout. Je vous remercie, car malgré mon silence, vos lectures, vos commentaires ont permis à ce blog de continuer à vivre et exister.

Je vous dis à demain et aux autres jours par ici. Et tous les jours, ou presque sur Instagram.

Publicités

4 commentaires

  1. Vous êtes touchante. Vos propos si sincères qui balayent l’hypocrisie ambiante. Au plaisir de relire vos notes gourmandes et enjouée. Bonne route sur la voie de la renaissance. Et la cuisine permet cela…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s